Masque Fang Ngil

150,00

Masque FANG NGIL de L’ethnie FANG

L’ethnie FANG est établie dans une région s’étendant de YAOUNDE au CAMEROUN jusqu’au bassin de L’OGOUE au GABON, et se décline en plusieurs sous-ethnies (boulou, ntoumou, béti,…).

Elle n’a jamais eu d’unité politique et la cohésion des clans était maintenue par l’intermédiaire des associations religieuses, telle le que NGIL.

Ce type de masque était utilisé par la société masculine NGIL qui n’existe plus de nos jours. Cette société secrète était chargée des initiations et elle luttait contre la sorcellerie. Les porteurs de ces masques apparaissaient en nombre la nuit dans les villages, à la lueur des torches et avaient un rôle judiciaire en désignant les coupables de sorcellerie ou de mauvaises actions .Ces condamnations pouvaient donner lieu à des meurtres rituels, ce qui a entrainé l’interdiction de ces pratiques par les autorités coloniales française vers 1910.

Ces masques sont recouverts de kaolin et incarnent l’esprit d’un défunt.

Les fentes des yeux sont peu ouvertes. L’esquisse de la bouche, non percée, contribue à déformer la voix. Ces configurations empêchaient l’identification du porteur.

Le NGIL était ainsi une forme locale d’inquisition, avec tous les abus qui pouvaient en découler.

Caractéristiques :
Type d’œuvre :  Masque,
Auteur(s) : Peuple des Fang,
Date de réalisation :  période 1950
Matière :  Bois,
Technique(s) de réalisation :  Gravé, taillé, sculpté,
Dimensions :  H : 82 cm ; L : 52 cm et 54 x 21 cm

 

1 en stock

Description

Masque FANG NGIL de L’ethnie FANG

Ce type de masque était utilisé par la société masculine NGIL qui n’existe plus de nos jours.

Ces masques sont recouverts de kaolin et incarnent l’esprit d’un défunt.

Les fentes des yeux sont peu ouvertes. L’esquisse de la bouche, non percée, contribue à déformer la voix.

Informations complémentaires

Poids 1.5 kg
Dimensions 52 × 82 cm
Matériaux

Bois, Paille

color

Blanc, Paille